CSE : points forts du comité social et économique

Le comité social et économique ou CSE est un nouveau système qui a été mis en place dans toutes les entreprises qui ont plus de 11 salariés. Normalement, les demandes collectives des employés seront prises en compte. D’un côté, les membres du comité social et économique doivent également faire en sorte de gérer et de contribuer à l’évolution économique et financière des entreprises. C’est pourquoi, il est important de connaître les points forts du comité social et économique à partir de cet article.

Tenir compte des réclamations de l'entreprise

On sait tous que les réclamations sont importantes pour que le droit soit bien appliqué dans l’entreprise. C’est à partir des réclamations que le salarié son droit de présenter chaque demande auprès de son employeur. D’ailleurs, ce dernier a 6 jours ouvrables pour répondre par écrit les réclamations lorsque la réunion a été mise en place.

Avez-vous vu cela : Les domaines d’expertise d’un avocat en droit pénal

Par contre, la communication doit se faire bien avant la réunion, au moins 3 jours auprès du CSE. C’est ce qui est mentionné dans le guide CSE.

Permettre une bonne communication entre l’employeur et les salariés

Durant le mandat, les membres du comité social et économique sont obligés de garder un meilleur contact avec les salariés. Pour cela, il existe des panneaux où l’ordre du jour pour chaque réunion est mentionné avec la présentation des comptes rendus par rapport à l’activité principale du CSE. 

Lire également : C’est quoi le code APE d’une entreprise ?

Par ailleurs, chaque site de travail doit détenir un panneau montrant tous les détails, cela peut être :

  • La salle de réunion
  • La salle de pause
  • La salle de restauration

Toutefois, toutes les informations seront transmises auprès du chef d’entreprise pour qu’il soit au courant de l’évolution et de la communication. Mais il est possible de créer un site sur lequel les échanges pourront se faire facilement.

Respecter la confidentialité et la discrétion de chaque information

Comme cela concerne le cadre professionnel, il est tout à fait normal de respecter toutes les obligations par rapport aux informations qui vont être communiquées à l’employeur. C’est pour cela que le CSE fait preuve de discrétion si les informations concernent des documents importants sur l’entreprise en question.

Dans le cas contraire, le non-respect de ces obligations peut conduire à une sanction disciplinaire ou à un licenciement si la situation se présente mal. 

Bénéficier des activités sociales et culturelles

Lorsque le comité social et économique procède à une réunion plénière, plusieurs décisions sont exposées :

  • Le budget prévisionnel
  • La mise en place des conditions sur les contributions et sur les bénéficiaires

Néanmoins, il est important de voter par activité pour faire correspondre les besoins de chaque salarié selon les activités. D’ailleurs, il est bien de noter que les subventions sur les activités sociales et culturelles ou ASC ne concernent en aucun cas les activités familiales si la plupart des salariés n’ont pas d’enfants. Mais il est possible de faire un transfert du budget de fonctionnement s’il y a eu une délibération.