Statuts freelance : SASU et EURL vs portage salarial

Les statuts de SASU et EURL ainsi que le portage salarial sont des options populaires pour les travailleurs indépendants. Chacun de ces statuts a ses propres avantages et inconvénients en termes de structure juridique, de protection sociale, de responsabilité fiscale et de flexibilité professionnelle. Quelle est la différence entre ces différents statuts ?

SASU et EURL

La SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) et l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) sont des structures juridiques permettant de créer une entreprise individuelle tout en bénéficiant d’une responsabilité limitée. 

Cela peut vous intéresser : Pourquoi travailler avec une agence de traduction professionnelle ?

En effet, l’entrepreneur est le seul actionnaire de l’entreprise, ce qui permet de limiter sa responsabilité financière en cas de dettes ou de faillite. Un comparatif portage salarial freelance vs SASU et EURL est ici énoncé.

L’un des avantages de ces statuts est la possibilité de choisir le régime fiscal de l’impôt sur les sociétés, ce qui peut être intéressant pour les entrepreneurs ayant un chiffre d’affaires élevé. En revanche, ils peuvent être plus complexes à mettre en place et nécessiter un investissement financier plus important.

A voir aussi : Annuaire des professionnels de la métallurgie : comment s'y inscrire ?

Portage salarial

Le portage salarial est une alternative à la création d’entreprise pour les travailleurs indépendants. Il s’agit d’une relation tripartite entre le travailleur indépendant, la société de portage salarial et le client final. Le travailleur indépendant bénéficie d’un statut de salarié et est rémunéré sous forme de salaire, ce qui lui permet de bénéficier de la sécurité sociale et des avantages liés au statut de salarié.

L’avantage principal du portage salarial est la simplicité et la rapidité de mise en place. Le travailleur indépendant n’a pas à créer son entreprise, ni à s’occuper de la gestion administrative. 

Cependant, il peut être moins intéressant financièrement pour les travailleurs ayant un chiffre d’affaires élevé, car la société de portage salarial prend une commission sur la rémunération.

Micro-entreprise vs entreprise individuelle

Micro-entreprise

La micro-entreprise et l’entreprise individuelle sont deux options pour les travailleurs indépendants qui souhaitent créer leur propre activité. La micro-entreprise est une entreprise individuelle qui bénéficie d’un régime fiscal et social simplifié, avec un plafond de chiffre d’affaires annuel de 176 200 euros en 2022.

L’un des avantages de la micro-entreprise est sa simplicité de mise en place et de gestion, ainsi que son régime fiscal avantageux. En revanche, la protection sociale et la responsabilité financière peuvent être plus limitées.

Entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est une forme juridique plus classique, qui permet à l’entrepreneur de créer son activité en son nom propre. Cela implique une responsabilité financière illimitée et une gestion administrative plus complexe. Toutefois, l’entrepreneur peut bénéficier d’une protection sociale plus étendue et d’une flexibilité professionnelle plus grande.

En conclusion, le choix d’un statut freelance dépendra des objectifs et des besoins de chaque travailleur indépendant. La SASU et l’EURL peuvent être intéressantes pour les entrepreneurs ayant un chiffre d’affaires élevé, tandis que le portage salarial peut être une solution pour ceux qui souhaitent bénéficier de la sécurité sociale et des avantages liés au statut de salarié.